Dès le XVème siècle, la ville a investi dans le cortège. A cette époque il y avait des artisans athois habilités à rénover et
réparer les géants et les chars.
Actuellement, nous devons faire appel à l'extérieur de la ville, voire à l'étranger.

La restauration du cortège est régie par un souhait de perpétuer l'artisanat d'autrefois, en utilisant des matériaux nobles
(bois, osier, etc...), souvent encore travaillé "à l'ancienne".
Jamais nous ne verrons des structure métalliques sur nos géants...
Une seule famille en Belgique travaille encore l'osier. Si un jour leurs activités cessent, nous serons obligés
de faire appel à des artisans français.

L'asbl "Rénovation du Cortège d'Ath" a été créée pour faire face au déclin de la ducasse dans les années 1960.
C'est, au départ, une initiative du cercle d'histoire et d'archéologie d'Ath, qui, inquiet du manque d'intérêt des athois pour
leur cortège et du mauvais état des éléments du cortège, a réuni les autorités compétentes afin de créer cette
association de volontaires.
Son président actuel est Patrick Foucart. L'association compte aujourd'hui une trentaine de bénévoles.

Vers le site internet de l'asbl Renovation .
  

Un exemple d'intitiative intéressante : une empreinte du visage de chaque géant a été faite en vue de faire face à
tout problème de dégradation...
 

 

 




 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement